L'immobilier à Audincourt
30 oct

Avec un mandat exclusif, vous ne pouvez pas vendre sans votre agence immobilière du Doubs !

immobilier

Quand on confie un mandat de vente à une agence immobilière du Doubs, on ne peut pas faire n’importe quoi. Il ne s’agit pas d’un simple bout de papier. C’est un contrat qui lie deux parties. Dans le cadre d’une vente immobilière par le biais d’une agence, il existe deux mandats : simple et exclusif. L’un et l’autre ont chacun leurs caractéristiques.
Avant de choisir, analysez vos besoins. Avec un mandat simple, vous avez plus de souplesse. Vous pouvez confier dix mandats à dix agences immobilières différentes du Doubs si vous le souhaitez : ce qui n’est toutefois pas une bonne stratégie, car aucune de ces agences ne sera vraiment motivée pour se démener et vendre votre logement, vu le nombre de professionnels en concurrence ! Sans compter que si chacune d’entre elles poste une annonce de votre bien sur les portails immobiliers, votre logement sera visible quantité de fois, ce qui le dévalorisera aux yeux des acheteurs.

Avec un mandat exclusif, le cadre est plus strict, pour plus d’efficacité ! Dans le cadre d’un mandat exclusif, une agence immobilière met, pour son client, les petits plats dans les grands. Elle offre plus de services et s’implique complètement. Et pour cause : elle sait qu’in fine, elle touchera forcément une commission. Elle s’engage donc, par écrit, à mettre en place un certain nombre d’actions qui ont un coût pour elle. C’est pour cette raison que, dans le cadre d’un mandat exclusif, vous ne pouvez absolument pas vendre sans son intermédiaire. Vous êtes lié à elle par ce contrat durant 3 mois, ce qui en général la durée de validité d’un mandat exclusif.

Si un acheteur se présente à votre porte, espérant ainsi se passer des frais d’agence, redirigez-le vers l’agence immobilière en charge de la vente de votre bien. Si vous ne le faites, vous pourrez alors être obligé de lui verser des indemnités qui correspondent au montant des honoraires.

C.V. / Bazikpress © galam

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée